Archive | mars 2013

Parlement des Enfants

Comme chaque année depuis 1994, a lieu cette année le « Parlement des Enfants« .

577 enfants sont élus par leurs camarades de classe pour représenter l’ensemble des circonscriptions législatives de métropole, d’outre-mer et des Français établis hors de France.

Il s’agit d’offrir aux écoliers scolarisés en cours moyen deuxième année (CM2) une leçon d’éducation civique «grandeur nature », en leur proposant de découvrir la fonction de législateur et de l’exercer le temps d’un Parlement des enfants.

Ils sont à cet effet invités à rédiger, sous la conduite de leurs enseignants qui les accompagnent dans cette réflexion, une proposition de loi, au terme d’une discussion qui doit leur apprendre ce qu’est le débat démocratique.

Dans ma circonscription, c’est une classe de l’école Saint-Exupéry, à Plaisir, qui a été retenue pour participer à cette magnifique opération de découverte de la vie parlementaire.

Après que les élèves soient venus visiter l’Assemblée, j’ai eu le plaisir de les rejoindre dans leur classe pour prendre le temps de répondre à leurs questions.

A cette occasion, j’ai pu, une nouvelle fois, mesurer le remarquable travail d’éducation civique et d’intégration républicaine effectué par les enseignants, au-delà de l’instruction qu’ils dispensent aux enfants.

Comme chaque classe participante, la classe de CM2 de Saint-Exupéry a travaillé sur une proposition de loi, qu’elle devra défendre dans les prochaines semaines.

Je leur souhaite bon courage pour ce travail d’explication et d’argumentation, qui leur permettra de faire valoir leur opinion devant les autres, et peut-être, de les convaincre, dans le respect de chacun. C’est aussi l’occasion de mesurer concrètement combien la liberté d’expression et la liberté de conscience doivent nous être chères, dans le cadre des institutions d’un État démocratique.

Ecole Plaisir1

Vote de la motion de censure

Le 20 mars, l’Assemblée était appelée à voter une motion de censure, officiellement déposée par le groupe UMP le vendredi 15 mars, en application de l’article 49.2 de la Constitution.

Cette procédure, traditionnellement utilisée pour mettre en cause la responsabilité du Gouvernement, était pour notre groupe l’occasion de faire un premier bilan de l’action de François Hollande à la tête de l’Etat, et d’obtenir du Premier ministre, de plus en plus absent des réponses aux Questions au Gouvernement, qu’il s’exprime sur ses orientations politiques.

Dans un contexte économique et social international de plus en plus complexe et tendu ; au moment où les Français souffrent de la pression fiscale toujours plus étouffante du Gouvernement ; sans voir le bout du tunnel en matière d’emploi, avec une hausse permanente du chômage (plus de 1000 emplois détruits chaque mois) c’était aussi pour notre opposition l’occasion de rappeler ses valeurs et les axes qu’elle propose au Gouvernement.

Motiondecensure1

Motion de censure2

Audition au Sénat

J’étais auditionné jeudi 14 mars par la Commission d’enquête du Sénat sur « L’efficacité de la lutte contre le dopage ».

Particulièrement attaché à la lutte contre ce fléau, j’avais, lorsque j’étais ministre des Sports, défendu deux lois allant dans ce sens : d’une part, une loi sur l’éthique du sport et les droits des sportifs, qui avait permis d’étendre les pouvoirs d’intervention de l‘AFLD, notamment dans le contrôle d’athlètes français à l’étranger lors de compétitions internationales (loi du 1er février 2012), et d’autre part, soutenu la mise en place du passeport biologique, dont la mise en  œuvre doit intervenir à partir de juillet 2013, dans le cadre de la loi du 12 mars 2012.

Cette audition était donc l’occasion de refaire un point sur l’état de la lutte contre le dopage, et d’ouvrir des perspectives sur les pistes d’amélioration.

[Reportage] Lutte contre le dopage : premières… par Senat

Vous pouvez également retrouver l’intégralité de mon audition sur le site du Sénat, ainsi que mes réponses aux membres de la Commission.

Retrouvez mon intervention au Talk Orange le Figaro ce mercredi

Je répondais aujourd’hui aux questions d’Yves Thréard sur le plateau du Talk Orange Le Figaro : politique du Gouvernement, priorités pour les Français, pression fiscale et débats parlementaires étaient au programme. Vous pouvez revoir l’émission en cliquant sur l’image ci-dessous :

TOLF 13.03.2013