Archive | octobre 2013

Communiqué sur l’affaire Léonarda

François Hollande a démontré cette fois encore son incapacité totale à trancher en situation de crise.

Pour celui qui est aujourd’hui a la tête de la cinquième puissance mondiale, le moins que l’on puisse dire, c’est que cela pose de graves questions.

Les Français attendent du Chef de l’Etat qu’il entende leurs demandes, et qu’il soit le garant de l’application des lois républicaines. Cela n’a pas été le cas aujourd’hui.

Poissy n’accueillera pas le PSG

Je regrette très vivement le vote du Conseil Régional d’Ile-de-France, intervenu cet après-midi, et qui exclut définitivement la ville de Poissy des sites pouvant accueillir le centre d’entraînement du PSG.

C’est d’une part un véritable camouflet pour Frédérik Bernard, le maire socialiste de Poissy, qui soutenait ce projet, et qui se retrouve ainsi abandonné par ses camarades socialistes et Verts de la Région, d’autre part un retournement car la Région avait elle-même voté cette possibilité l’année dernière, et enfin un échec pour le développement de ce territoire.

La majorité socialiste du Conseil Régional a en effet adopté un amendement porté par le groupe des Verts, supprimant la possibilité de créer un « espace vert et de loisirs » au niveau de la Ferme du Poult, à Poissy.

Je me suis battu longuement en séance contre cet amendement, démontrant que l’impact de l’implantation du centre d’entraînement du PSG serait anecdotique, au regard des centaines d’hectares promis à une urbanisation intense dans le cadre du SDRIF. En effet, ce site de 20 hectares, exclusivement dédiés à l’entraînement, était en réalité le meilleur rempart à une urbanisation de ces terres agricoles du plateau des Alluets.

Cette possibilité d’aménagement limité avait été ouverte l’année dernière, par l’adoption par la même majorité au Conseil Régional, d’un amendement porté à l’époque par Eddy Aït et moi-même, qui créait sur le SDRIF une zone d’aménagement d’« espace vert et de loisirs ».

La mairie, et particulièrement Frédérik Bernard, le maire de Poissy, ont été aux abonnés absents tout au long de ce projet qu’ils prétendaient défendre, ne sollicitant pas de rendez-vous auprès du Président du Conseil Régional, et n’assistant pas aux débats sur ce sujet pourtant crucial pour la ville lors de la Session plénière, alors qu’avec Karl Olive, conseiller général de Poissy Sud, nous avons défendu le projet jusqu’au bout dans les différentes instances. 

Permanence en circonscription

Vendredi après-midi, de nombreuses rencontres à ma permanence, aussi bien avec des associations qu’avec des habitants.

C’est toujours l’occasion pour moi d’être à l’écoute du quotidien des habitants de ma circonscription, de les accompagner dans leurs projets, et parfois, aussi, de les aider à traverser des moments de vie plus difficiles.

C’est aussi bien souvent la source des Questions Écrites que je pose aux différents membres du Gouvernement, afin d’obtenir des réponses sur des points précis de réglementation.

Retrouvez l’ensemble de mes questions écrites en cliquant ici.

Proposition de loi sur le handicap

Jeudi 3 octobre, j’ai défendu dans l’Hémicycle la proposition de loi que j’ai co-signée avec Gérald Darmanin.
Cette PPL visait à créer un Prêt à Taux Zéro pour que les personnes handicapées puissent aménager leur domicile. Les aides existant actuellement sont trop faibles au regard des coûts réels d’aménagement.

Sur ce sujet, bien au-delà des petites querelles politiques, nous espérions trouver un consensus pour l’intérêt général et le bien de tous. C’était sans compter sur le sectarisme complet dont ont fait preuve tout au long des débats la ministre en charge du dossier et les députés socialistes, qui n’ont finalement pas soutenu un texte de bon sens.

Retrouvez les débats en cliquant sur la photo ci-dessous :

Débats 3 octobre