Accueil des nouveaux adhérents, à l’UMP, samedi 17 janvier 2015

IMG_7900

 

 

 

Discours prononcé au siège de l’UMP, samedi 17 janvier, en présence de Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet, Daniel Fasquelle, Sophie Primas, Bruno Le Maire et Philippe Goujon.

Mes chers amis,

Tout d’abord, bienvenue à toutes et à tous, ici, ce matin.

Au nom de Nicolas Sarkozy, Président de notre mouvement, de Nathalie, de Laurent et de toute l’équipe, je veux vous remercier de votre présence si nombreuse.

A celles et ceux qui ont fait le choix d’adhérer à notre mouvement pour la toute première fois,

A celles et ceux, qui ont fait le choix de revenir au sein de notre famille politique, après s’en être éloigné,

Je veux vous dire combien je suis profondément touché d’être avec vous ce matin et, ému aussi.

Emu parce qu’il y a un peu plus d’une semaine, notre pays a été la victime d’une série d’attentat le plus meurtrier sur le territoire français depuis 1945.

Emu parce que 17 de nos concitoyens ont été sauvagement assassinés pour avoir défendu leurs convictions, pour leur religion ou leur engagement dans nos forces de l’ordre. Ces actes ignobles, cette barbarie d’un autre âge, survenus mercredi matin doivent nous ramener à l’essentiel, au fondement même de l’engagement qui nous rassemble aujourd’hui : les valeurs de la République et celles de notre famille politique.

Comme vous, j’ai fait le choix de m’engager en politique pour rendre à mon pays ce qu’il m’a donné.

Appartenir à un parti politique, c’est une manière, la plus noble, de faire vivre le débat démocratique, dans un pays où la liberté est le premier des principes fondateurs.

Appartenir à un parti politique, c’est se donner, plus que jamais, les moyens de combattre la barbarie rétrograde.

Appartenir à NOTRE parti politique, c’est vouloir porter haut et fort les valeurs qui nous sont chères : le travail, la liberté, l’autorité, le respect mutuel.

C’est aussi être attaché à l’idée de Nation, celle qui accueille toutes celles et tous ceux qui la respectent.

Cela a toujours été la grandeur de la France, d’être un pays aux bras ouverts. Mais cette ouverture ne peut avoir de sens sans l’exigence, pour ceux qui arrivent, de l’acceptation des règles communes.

Vous connaissez le parcours qui m’amène aujourd’hui devant vous, et vous savez que, dans ma bouche, ce ne sont pas de vains mots.

Votre engagement vous honore et je veux que vous sachiez, qu’autour de Nicolas Sarkozy, l’ensemble de notre famille politique – enfin réunie – sera à la hauteur de vos attentes, plus que jamais déterminée à préparer le redressement de notre pays. Et ce redressement passe dès 2015 par une victoire écrasante de notre famille politique aux élections départementales et régionales. Sur le terrain, je sais que nos candidats pourront compter sur votre soutien et votre mobilisation, et par avance, je veux vous en remercier.

2015 sera également une année charnière pour notre mouvement.

Comme annoncé par Nicolas Sarkozy lors de son élection, nous travaillons à la refondation de notre mouvement et des nouveaux statuts vous seront proposés d’ici quelques semaines. Dès à présent, avec notre Président Nicolas Sarkozy, avec Sophie Primas, en charge des Adhérents de notre mouvement et d’Eric Ciotti, en charge des fédérations, nous nous engageons :

A ce que vous, nouveaux adhérents, soyez mieux représentés dans chaque fédération, dans chaque circonscription.

A ce que vous ayez les moyens de travailler sur le terrain pour convaincre à votre tour les futurs nouveaux adhérents de rejoindre le grand rassemblement citoyen proposé par Nicolas Sarkozy.

A ce que vous soyez mieux vous formés et mieux informés des actions militantes organisées près de chez vous et partout en France.

A ce que vos propositions soient mieux prises en compte, à quelque échelle que ce soit.

Cet élan bouleversant auquel des centaines de milliers de personnes en France et partout dans le monde ont pris part, ces derniers jours, est la preuve vivante que notre République est le meilleur rempart contre toutes les formes d’obscurantisme. Alors, ici, ensemble, autour de Nicolas Sarkozy, rebâtissons un projet politique exigeant, un projet qui nous permettra de lutter sans répit contre tous nos ennemis, sans perdre l’âme de notre France.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :