Dernier adieu à Patrice Dominguez

Patrice était né sous le soleil d’Alger. Surnommé dès ses 17 ans « Monsieur 100.000 volts », cette énergie prodigieuse ne l’a jamais quittée.  Après sa très belle carrière d’athlète, il a su transmettre, comme entraineur, autant sa passion que sa technique.

Je l’ai rencontré lors d’émissions de télévision dès le début de ma carrière : nous partagions cet amour du sport, et surtout des valeurs qu’il représente. : le travail, la persévérance, la recherche perpétuelle de l’amélioration et le respect mutuel, ce fameux fair-play.

Patrice était exigeant, et savait se remettre en question en permanence, ce qui lui a permis d’arriver et de rester au plus haut niveau pendant plusieurs années. Il a été à plusieurs reprises au service du sport français, que ce soit comme athlète, bien sûr, mais aussi comme capitaine de l’équipe de France ou comme DTN. Passionné par son sport, il laisse des dizaines d’ouvrages qu’il a consacrés au tennis.

Il avait tout des plus grands : le travail acharné, l’envie permanente de se dépasser, de faire mieux, le respect aussi, celui de ses adversaires, dans ce sport de confrontation très particulier qu’est le tennis. Il a porté ces valeurs également lors de sa carrière de consultant sportif, sachant toujours remettre en perspective les performances.

La grande famille du sport français a dit son dernier adieu aujourd’hui à l’un de ses membres, et, parce que c’était un homme qui a été d’un courage et d’une pudeur absolue, jusqu’au bout, je ne dirai pas que nous sommes tristes. Non. Mais qu’est ce que tu vas nous manquer, Patrice.

 

Advertisements

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :